• Vous êtes ici : Accueil Débarras maison La Courneuve

Débarras maison La Courneuve

débarras La Courneuve

Débarras à bas prix La Courneuve

Vous pouvez faire confiance à notre entreprise de débarras sur La Courneuve pour vous proposer des services à des prix plus que raisonnables mais toujours de bonne qualité. Pour plus de renseignement, contactez nos conseillers.

Débarras gratuit La Courneuve

Et si vous souhaitez vous débarrasser complètement de certaines de vos affaires, vous pouvez nous les laisser ce qui vous permettra de bénéficier de notre service gratuitement. Alors n’attendez plus et appelez-nous !

Débarras emménagement

Vous venez d’emménager et vous êtes bien embêté car vous constatez qu’un paquet d’affaires doivent être jetées mais vous n’avez malheureusement pas le temps d’aller à la déchetterie. Pensez à nous appeler pour s’en occuper, n’attendez plus, appelez-nous !

Débarras avant-vente

Pour le débarras de votre logement en vente, faites appel aux meilleurs. Nos équipes de professionnels sont disponibles à tout moment pour vider les pièces et locaux avec efficacité et toujours avec qualité. Alors n’hésitez plus et appelez-nous.

Désencombrement meubles, archives, cartons

Pour le désencombrement de vos meubles, archives et cartons n’hésitez pas à appeler notre entreprise de débarras sur La Courneuve. Nous enverrons des équipes et des véhicules pour les acheminer vers la déchetterie. Alors n’attendez plus !

Vider sa cave

Et pour vider votre cave ? Nos équipes de professionnels interviennent pour toutes les pièces et même dans les caves. Vous devez la vider pour la nettoyer ou pour vous débarrasser d’affaires qui ne vous servent plus, appelez-nous !

Vider ses locaux

Nous réalisons très régulièrement des missions de débarras pour les entreprises. Vous avez besoin de faire vider les locaux de la vôtre ? Appelez nos équipes de professionnels et bénéficiez de prix pensés pour les enseignes.

Devis débarras La Courneuve

Faites-vous envoyer le plus rapidement possible par nos conseillers votre devis. Il est gratuit et personnalisable, ainsi si des détails ne vous conviennent pas ou si vous souhaitez ajouter des prestations, vous pourrez le modifier comme bon vous semble. Alors n’hésitez plus !

Débarras urgent La Courneuve

Vous devez faire débarrasser de l’électro-ménager et vous ne voulez pas que ça traine dans les espaces poubelles en bas de chez vous. Appelez notre entreprise de débarras sur La Courneuve, nous avons un service d’urgence prévu pour ce genre de situation.

 


Voici nos rubriques où vous pourrez lire plus de renseignements au sujet de notre service sur La Courneuve.

  • Débarras de maison La Courneuve
  • Débarras appartement La Courneuve
  • Débarras cave La Courneuve
  • Débarras grenier La Courneuve
  •  

    Pour information, La Courneuve est une localité qui se trouve au coeur du département 93. 36900 habitants y résident.

    Actualités La Courneuve :


    Actualites de la Ville de La Courneuve

    Source : http://www.ville-la-courneuve.fr (Toute l'actualite de la Ville de La Courneuve)

    Le recensement de la population commence !
    Le recensement a lieu du 17 janvier au 23 février 2019. Il a lieu dans toute la France. Dans les villes 10 000 habitants ou plus comme La Courneuve, seulement une partie de la population est concernée par le recensement. Comment cela se passe ? Vous recevrez un courrier du maire vous prévenant que vous allez être recensé (e). Un agent recenseur se présentera chez vous. N’ouvrez la porte que si vous avez reçu le courrier du maire vous communiquant le nom de l’agent recenseur. Réservez-lui un bon accueil. Il vous proposera de vous faire recenser sur Internet grâce à un code personnel qu’il vous remettra. Sinon vous pourrez utiliser des questionnaires papier que votre agent recenseur viendra récupérer. Le recensement est obligatoire. Il permet de connaître les caractéristiques de la population et permet d’éclairer les décisions publiques pour la construction d’équipements collectifs et le développement économique et social. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le 01 49 92 60 79 ou cliquer ici.  
    Des projets d'envergure à défendre !
    Mercredi 5 décembre, à la Maison de la citoyenneté, la municipalité a présenté les projets d’aménagement qu’elle veut inscrire dans le cadre du Nouveau Programme national de renouvellement urbain (NPNRU). A condition que les financements de l’État suivent… 4 000 Nord Une passerelle jusqu’au parc Le franchissement de l’autoroute A1 grâce à une passerelle permettrait de lier le parc Georges-Valbon au cœur de la ville. Ce projet est une priorité pour la municipalité qui se bat depuis les années 1980 pour cette réalisation. « Ce lieu a pour vocation de devenir un lieu d’usage, note Gilles Poux. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Et le parc serait à moins de dix minutes du centre-ville. » Une voie piétonne allant du Vieux-Barbusse à cette passerelle permettrait de désenclaver ce secteur. La rénovation du Vieux-Barbusse est également prévue : démolition partielle (74 logements) et réhabilitation (180 logements) sont au programme. De nouveaux usages, des ouvertures, une meilleure organisation du stationnement permettrait d’ouvrir le quartier sur la ville. Dernier point intégré au programme : Robespierre. La barre devrait être détruite en 2019 et le mail piéton sera prolongé. Par la suite, le quartier pourrait voir naître une offre de logements diversifiés (65 locatifs, 90 en accession libre et 56 logements réhabilités). Le centre de protection maternelle et infantile (PMI) s’installerait au rez-de-chaussée des constructions neuves et les terrains de sport déménageraient à proximité du groupe scolaire Robespierre/Vallès. 4 000 Sud La fin du mail de Fontenay Le projet envisage des espaces verts, des logements neufs (26 en accession sociale et 130 en accession libre) dans des immeubles à échelle humaine, la création de nouvelles voies et surtout la démolition de 301 logements. Pour des raisons techniques, la partie du mail où se trouve la cheminée serait conservée. L’ensemble des habitant-e-s sera relogé. Le maire précise que « le même nombre de logements sociaux seraient reconstruits. Il n’est pas question d’en avoir moins qu’actuellement. » Maintenant que Debussy est détruit, il faut repenser le quartier. Au programme : la création d’îlots de logements à échelle humaine. Fini les grands ensembles ! Concernant l’école Joliot-Curie, l’objectif est de la resituer au cœur du quartier et d’en faire un vrai groupe scolaire. La rue Parmentier sera prolongée et la rue de Genève serait refaite à neuf, afin de rendre le quartier plus ouvert et plus accessible. Cent vingt-huit logements du foyer Adoma seront détruits pour libérer de l’espace. Concernant l’emplacement de l’ancien Centre municipal de santé, l’idée est d’installer de nouveaux services publics. Pour cela, il faudrait démolir une partie du bâtiment. « Il y a la volonté de redynamiser ce pôle. La CAF est d’accord pour rester, le service Jeunesse pourrait s’y installer. On souhaiterait également l’installation d’acteurs publics ou parapublics », annonce le maire. Autre enjeu pour ce secteur : le réaménagement de la place, en concertation avec les habitants, pour imaginer de nouveaux usages. Centre-Ville Un nouveau visage pour Convention L’objectif majeur pour ce secteur est l’ouverture sur le quartier. Le passage de la Croix-Blanche, actuellement anxiogène pour beaucoup de personnes, serait agrandi et dessiné dans le prolongement de l’allée du Progrès. Les accès véhicules et piétons seront réorganisés pour plus de clarté et de sécurité. De même pour le parking souterrain, qui disposerait de trois espaces clairs et distincts afin de garantir la sécurité. Le 19, cours des Maraîchers (84 logements) serait détruit, l’école reconstruite, un commerce et 28 logements locatifs sont prévus, ainsi qu’un espace vert. « Nous réfléchissons à une véritable alternative, pérenne et durable », ajoute Gilles Poux. En chiffres : 280 millions environ seraient nécessaires à la réalisation de ces projets Calendrier : Février 2019 : dépôt du dossier à l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) Juin 2019 : comité d’engagement Septembre 2019 : signature de la convention. Ensuite, chaque projet pour chaque secteur fera à nouveau l’objet de concertations, de réunions publiques, afin d’associer les habitant.e.s. Télécharger le dépliant décrivant l'ensemble des projets.  
    Campagne de dératisation
    Dans le cadre de la campagne de lutte contre les nuisibles, une campagne de dératisation et désinsectisation est prévue entre le 26 et le 30 novembre. Le prestataire Magellan Services interviendra dans les bâtiments communaux, les espaces verts et les terrains de la ville.
    25 novembre
    Dans le cadre du 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, la Ville s'engage et propose une série de rencontres, d'ateliers et de débats du 23 au 30 novembre. Venez nombreu-x-ses ! Programme : Vendredi 23 novembre, de 12h à 14h Conférence sur les violences intrafamiliales Avec Ernestine Ronai, présidente de l'Observatoire départemental des violences envers les femmes, et Edouard Durand, magistrat, juge des enfants au Tribunal de grande instance de Bobigny, membre du conseil scientifique de l'observatoire national de l'enfance en danger et du HCE. Qu'est-ce que la violence intrafamiliale et que peut-on faire? Les violences intra-familiales sont certainement les plus cachées. Les enfants témoins de violences sont des victimes. C’est pourquoi la prise en charge des femmes victimes de violences et des enfants doit être mieux articulée. Cette rencontre expliquera l’impact des violences au sein de la famille sur les enfants et évoquera les différents dispositifs en place sur le département et la ville afin de prendre en charge et protéger les femmes et les enfants victimes de violences.   Maison de la citoyenneté, 33 avenue Gabriel-Péri, 93120 La Courneuve     Samedi 24 novembre à 13h30 Théâtre participatif sur les violences intrafamiliales Organisé par le service Jeunesse Ce théâtre sera joué dans toute la ville, sous la forme d’un Cluedo géant. Inscriptions dans les espaces jeunesse Samedi 24 novembre à 14h Rencontre/témoignages Femmes victimes de violence Organisée par les associations AFRICA et Femmes Solidaires A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égards des femmes, les femmes prennent la parole grâce à des témoignages de leur vécu, des interventions d’une juriste Rosalie Foucard du Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF), des lectures de témoignages sur plusieurs formes de violences subies par les femmes. La journée s’achèvera autour d'un goûter soraral. Local d'AFRICA, 1-3 rue Frédéric-Joliot-Curie, 93120 La Courneuve   Mardi 27 novembre de 18h à 20h Conférence sur la prostitution juvénile Avec Katia Baudry, sociologue, l'Amical du Nid, Emmanuel Meunier, de la Mission métropolitaine de prévention des conduites à risques, Virginie Macon, intervenante sociale au commissariat et membre de la brigade des mineures. Les intervenant-e-s feront un état des lieux de la prostitution juvénile sur le territoire. Ces professionnels expliqueront la réalité du terrain ainsi que leurs démarches en termes de prévention et leurs actions pour protéger les mineures. Maison de la citoyenneté, 33 Avenue Gabriel-Péri, 93120 La Courneuve   Mercredi 28 novembre à 14h Atelier-conte Le Petit Poucet Public entre 10 et 17 ans Par Florent Freneuil, psychologue clinicien, psychothérapeute analytique et thérapeute familial. Les contes ont depuis toujours permis d’évoquer auprès des enfants les difficultés et les violences. A travers le conte du Petit Poucet, Florent Freneuil aborde la question des violences au sein de la famille.  Espace Jeunesse La Tour, 1 Rue du 17 Octobre 1961, 93120 La Courneuve   Mercredi 28 novembre à 18h Coffee PIJ sur le phénomène du "michetonnage/escorte" Ouvert aux jeunes entre 16 et 25 ans Avec Katia Baudry, sociologue et Emmanuel Meunier, de la Mission métropolitaine de prévention des conduites à risques. Service Jeunesse, 28 avenue Gabriel-Péri   Vendredi 30 novembre à 14h Théâtre forum sur les violences faites aux femmes Compagnie de théâtre NAJE   Ce spectacle sera joué par quatre comédiens et l’animatrice du forum. Le théâtre forum, inventé dans les années 1960 dans les favelas brésiliennes, permet d’illustrer des scènes de la réalité, des difficultés, des moments douloureux. Le public est invité à intervenir, prendre la place d’un des personnages pour changer la vision, voire changer la fin « Faire forum, c’est s’essayer ensemble à l’action transformatrice et peser ses conséquences. Pour que demain, les choses ne soient plus tout à fait comme avant. » Maison pour tous Cesária-Evora, 55 Avenue Henri-Barbusse, 93120 La Courneuve   Vendredi 30 novembre à 20h30 Projection débat Jusqu'à la garde Film français de Xavier Legrand "Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive." Cinéma L'Etoile, 1 Allée du Progrès, 93120 La Courneuve
    Nous autres-Portraits pour un centenaire
    A l'occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre, la municipalité expose dans les rues de la ville des portraits d'hommes et de femmes de cette époque. Il sera possible d'admirer l'exposition Nous autres, Portraits pour un centenaire 1918-2018, signée Sylvie Meunier, tout au long de ce mois de novembre. Pour cet événement historique, la municipalité organise plusieurs initiatives : -dimanche 11 novembre, à 11h au cimetière des Six-Routes, cérémonie commémorative du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale -Au cinéma L'Etoile : projection du film de Stanley Kubrick, Les Sentiers de la gloire, le 9 novembre à 18h30 et le 10 novembre à 20h ;  projection de La Vie et rien d'autre de Bertrand Tavernier, le 11 novembre à 16h, La Grande illusion de Jean Renoir, le 11/11 à 18h et Adama de Simon Rouby le 11/11 à 14h. -Du 13 au 20 novembre : exposition Les As de la Première Guerre mondiale, en partenariat avec les associations ARAC et ONAC, à l'Hôtel de ville de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30. -29 novembre à 18h : documentaire de Vincent Marie Là où poussent les coquelicots. Fragments d'une guerre dessinée. Médiathèque Aimé-Césaire.

    Qualité perçue par nos clients pour notre service Débarras maison

    4,5/5 (note établie sur la base de 35 évaluations)

     


    Mentions légales